Interviews

INVITE AU FORUM « EDDIWAAN » L’EX-DIRECTEUR SPORTIF DU MCO BAROUDI BELELLOU SE LACHE : « J’ai perdu les élections à cause de la D.J.S

je ne peux pas travailler avec un bureau qui cherche à toucher des salaires !!! »

Candidat malheureux face a Bensenouci lors des dernières élections électives du mouloudia club d’Oran pour le poste de président du CSA en remplacement de Tayeb Mehiaoui démissionnaire, notre rédaction n’a pas voulu sortir de sa ligne de conduite, à savoir toujours donner la parole aux acteurs de la société Algérienne a travers son forum. Cette fois ce fut au tour de Baroudi Belelou d’être notre hôte pour parler sans détour de son club chéri le mouloudia club d’Oran, un club qu’il porte dans son cœur depuis son jeune âge, d’abords comme supporteur, et maintenant comme dirigeant, écoutons le :

« J’ai une autre vision des choses »

Donc, c’est hier à la mi-journée que le candidat perdant des dernières élections du club amateur du MCO, Baroudi Bellelou était l’invité du forum « Eddiwaan », ou il a profité de l’occasion pour régler ses comptes avec ses adversaires et faire certaines révélations. Dans un premier temps, Belellou a tenté d’expliquer ce qui s’est passé lors de la dernière assemblée élective du club amateur du MCO et comment, il a perdu de deux vois seulement face à son adversaire du jour, Bensenouci Chems Eddine : « Réellement, je n’ai pas perdu, car j’avais quatre autres voix en faveur, mais ces membres ont barré le nom de Bensenouci, ce qui fait que ces bulletins ont été refusés et donc c’est à  cause d’une erreur de la D.J.S qui n’a pas choisi la bonne formule pour le vote que j’ai perdu, mais au final aussi, heureusement que je n’ai pas gagné, car en voyant la composante du bureau directeur élu, je ne pouvais pas travailler avec eux, j’ai une autre vision des choses je ne peux pas bosser avec des gens qui cherchent à se sucrer sur le dos du club et avoir des salaires, le fait de perdre ces élections est finalement une bonne chose pour moi, car je leur aurais demandé ou bien ce sera à eux de partir ou bien moi, car la cohabitation avec eux aurait été impossible ».

« En voyant Mehiaoui sauter de joie j’ai cru que le MCO avait gagné le championnat »

« Ce qui m’a étonné et m’a poussé à me poser des questions c’est l’excès de joie de Mehiaoui, pourtant il n’était pas candidat, on le voyant sauter de joie j’ai cru que le MCO a gagné le championnat. De là, on comprend bien qu’il a voulu garder la main mise sur le CSA et la SSPA, en même temps et cela n’augure rien de bon ! »

« Si j’avais été élu j’aurais tout fait pour ramener une société nationale »

Pour le programme qu’il avait, s’il avait été élu, Belellou a révélé : « Mon objectif suprême c’était de faire des mains et des pieds pour ramener une société nationale, car le salut du club, quelque soit à la SSPA ou le CSA, c’est la venue d’une société nationale, car personne ne peut subvenir aux besoins de l’équipe, et c’est la demande de tous les supporters. Il y a aussi la rénovation du siège du club au centre-ville, en plus j’aurais fait appel à des personnalités comme Bendjemil et Doubala pour la section handball. La société Maghreb Emballage était prête à venir nous sponsoriser et s’occuper de la section Handball ». Belellou a ajouté « Le club amateur doit être aussi majoritaire dans la SSPA, car comment se fait-il, que chaque saison il donne 3 milliards de centime, mais sa part dans le capital de la SSPA reste dérisoire 300 millions de centime seulement ».

« Mon père était derrière la venue de Benzerga du WAT et Bensenouci le confirmera »

Répondant à une question d’un des journalistes présents, Belellou a répliqué à Bensenouci, qui a parlé de lui sans citer son nom : « Dans un premier temps, pour Daoud Bouabdellah c’était beaucoup plus un ami qu’autre chose et je l’ai aidé dans sa carrière et El Hamdoullilah c’était une réussite, pour ce qui est de la libération de Benzerga, Bensenouci n’a pas raconté toute l’histoire, car ce n’est pas lui qui a ramené la libération et sur ma demande mon père faisait parti de la délégation, vu qu’il était ami avec le président de l’époque Korso et cela a aidé pour libérer le joueur et le prix a baissé de moitié de 400 millions à 200 millions, pour vous dire que moi et notamment mon père on a une histoire dans ce club ».

« Comment garde-t-on des membres dont le bilan financier n’avait pas été adopté ? »

Pour Belellou certains anciens joueurs ne méritent pas leur rang : « Comment on vote à nouveau sur un bureau, dont le bilan financier n’a pas été adopté et certains anciens joueurs malheureusement nagent dans les eaux troubles toujours et n’ont pas de personnalité, d’ailleurs, c’est pour cela que certains n’aiment pas Chérif El Ouezzani car il n’est pas hypocrite, il dit la vérité en face sans tergiverser, contrairement à l’un des membres élus qui a trahi ma confiance malheureusement  et dont je ne veux pas citer le nom ! ».

« La majorité de ceux qui ont voté pour Benseouci, ils touchent des salaires de Maghreb Emballage »

Pour Belellou, une bonne partie des membres qui ont voté pour Bensenouci l’ont fait par intérêt personnel : « Si vous allez jeter un coup d’œil sur ceux qui ont voté pour l’autre candidat, ils font parti de  la liste des gens du MCO qui touchent des salaires à Maghreb Emballage et actuellement je préfère me retirer et demeurer un supporter fidèle du MCO ».

« L’équipe première risque la défalcation de 3 points »

Parlant de l’équipe première et de la SSPA, l’ex-directeur sportif a ajouté : « La commission a donné 45 jours à l’actuelle direction pour tenir une assemblée des actionnaires et cela n’a pas encore été fait et pour cette raison le club risque même la défalcation de 3 points et ce qui me fait peur c’est la masse salariale très élevée qui dépasse les 4 milliards, on risque d’avoir des soucis par la suite. Ce qui est bizarre est qu’un club comme le MCA qui a derrière lui une grande société, à savoir Sonatrach diminue les salaires, alors que l’actuelle direction du club les a augmenté. Si on était resté on aurait fait le contraire, d’ailleurs on avait conclu avec les Addadi, Baouche, Barkat et Hitala et d’autres jeunes, car les stars ne font jamais l’équipe. J’espère que je me trompe et que l’équipe réussira une belle saison, mais le problème des salaires surélevé va rebondir malheureusement un jour ou l’autre !!! »

L.Nacer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755