A la une

« Réouverture courant de 2021 de la pêche du corail rouge »

Le ministre de la pêche et des productions halieutiques M. Sid Ahmed Ferroukhi a annoncé, mardi, à El Tarf, que « la pêche du corail rouge sera rouverte durant l’année en cours, dès que toutes les conditions seront réunies ». S’exprimant lors d’un atelier national sur l’exploitation du corail, organisé par l’ANDPA (Agence nationale de développement durable de la pêche et de l’aquaculture), le ministre a indiqué que l’activité sera rouverte au cours de cette année « sur des bases bien fondées » après finalisation des textes et des mécanismes réglementaires en concertation avec les professionnels et autres acteurs et intervenants dans le domaine de la production et de l’exploitation du corail ».

L’objectif de cet atelier, retransmis en Visioconférence pour les professionnels des wilayas de Jijel et Skikda, vise, a-t-il ajouté, à ouvrir « un débat fructueux sur la situation de cette filière et de mobiliser l’ensemble des acteurs autour de l’enjeu d’aplanir toutes les entraves existantes, la finalité étant de revenir à l’activité de pêche au corail dans des conditions organisationnelles irréprochables dans les wilayas concernées ». Soulignant que le  »compte à rebours » s’agissant de la pêche du corail rouge,  a été enclenché  »dès aujourd’hui  », M. Ferroukhi a aussi précisé que les textes et loi régissant cette activité ont été élaborés pour permettre une exploitation  »rationnelle et durable » de cette richesse. Le ministre, relevant que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts visant à redynamiser le secteur, conformément aux orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune a, en outre, assuré que d’autres ateliers d’évaluation sont prévus pour  »les deux prochains mois  ». Il a également souligné que la réouverture de cette activité permettra de mettre fin au  »braconnage de cette richesse, assurera outre un essor économique certain avec emplois et plus-value, une renaissance des métiers de transformation, et des coopérations avec les différents partenaires dont l’université ». A son arrivée à El Tarf, M. Ferroukhi a tenu une rencontre à huis clos avec l’ensemble des professionnels de la pêche, et s’est auparavant rendu, accompagné du wali Harfouche Benarar,  au port de pêche d’El Kala, où il a rencontré des marins et pris acte de leurs principales préoccupations socio-professionnelles. In situ, il a suivi un exposé sur les activités de l’entreprise de gestion portuaire d’El Tarf et les investissements entrepris pour assurer de meilleures commodités de fonctionnent de ce port. Le ministre de la pêche a, d’autre part, présidé une cérémonie de distribution de 10 bus pour le ramassage scolaire dont une partie a été dédiée aux zones d’ombre. Selon la directrice du développement de la pêche au ministère de tutelle,  Mme. Sara Cheniti,  la pêche au corail, activité suspendue en 2001, sera pratiquée, une fois relancée, dans deux zones (Est et Ouest du pays) englobant 10 périmètres dont 03 à El Tarf. Chaque périmètre sera attribué à 30 concessionnaires avec un délai d’exploitation de 05 ans et une quantité de pêche  »autorisée minimale » de 100 Kg / an, a ajouté la même source.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755