Économie

« La conjoncture internationale impose de s’appuyer davantage sur les capacités de production nationales »

LE MINISTRE DE L'AGRICULTURE, MOHAMED ABDELHAFID HENNI :

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a souligné dimanche à Alger la nécessité de s’appuyer davantage sur les capacités de production nationales compte tenu des fluctuations que connaissent les marchés internationaux des produits alimentaires. Dans une allocution prononcée lors d’une réunion d’évaluation du secteur, en présence des cadres centraux et des directeurs de l’Agriculture et des Forêts des 58 wilayas, M. Henni a expliqué que « la conjoncture que traverse le monde en matière de couverture des besoins alimentaires des populations, impose à tous les partenaires de changer la politique de production adoptée en s’appuyant davantage sur les capacités nationales ». Dans ce contexte, le ministre a appelé à renforcer la coordination entre les différents acteurs du secteur et à s’appuyer sur les compétences nationales pour développer la production nationale. La réunion d’évaluation du secteur a été consacrée à ce qui a été mis en œuvre sur le terrain dans le cadre des programmes tracés, et les mesures à adopter pour la réussite de la campagne agricole de la saison en cours, notamment l’opération moisson-battage ainsi que les mesures préventives de lutte contre les feux de forêts. Selon M. Henni, cette rencontre « permettra de tracer les objectifs et de réorienter la politique agricole à travers un plan de relance du secteur, permettant une amélioration continue de la qualité des produits agricoles », soulignant que « ce choix stratégique a été clairement exprimé à travers l’orientation économique ordonnée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ». Le SG de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Abdellatif Dilmi, a relevé, pour sa part, l’importance de la coordination entre les différents acteurs dans l’examen des questions liées au secteur agricole pour un meilleur rendement. M.Dilmi a appelé tous les acteurs à trouver des solutions pratiques selon une approche structurée reposant sur le dialogue pour sortir avec une vision adaptée aux exigences de la sécurité alimentaire. Pour le SG de l’UNPA, « la concertation et le dialogue constituent la base de toute solution quelle que soit la difficulté ou la contrainte ». De son côté, le président de l’Union nationale des agronomes (UNA), Mohamed Yazid Hambli, a expliqué que la conjoncture mondiale actuelle imposait une nouvelle politique de gestion du secteur agricole qui doit reposer sur la coordination et la concertation entre tous les partenaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755