Économie

La 53ème Foire internationale d’Alger prend fin

La 53ème édition de la Foire internationale d’Alger (FIA), qui a ouvert ses portes lundi dernier, a pris fin vendredi, après plusieurs jours d’échanges fructueux entre opérateurs économiques, experts, professionnels et représentants des administrations. De retour après deux ans d’absence, en raison des mesures prises dans le sillage de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la 53e édition de la FIA, a accueilli cinq jour durant, sur une superficie de 25.000m2, près de 700 entreprises, dont 187 sociétés étrangères représentant 20 pays. Organisée sous le slogan « Pour un partenariat stratégique », la 53ème édition de la FIA a eu pour invité d’honneur les Etats-Unis, avec la participation de 35 entreprises américaines représentant les secteurs de l’énergie, de la construction, de l’agriculture, de l’agro-alimentaire, de l’hydraulique, de l’environnement, de l’industrie aéronautique et de l’éducation. Une réunion portant sur les négociations algéro-américaines sur l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIFA) a été organisé en marge de la Foire qui a permis la conclusion de plusieurs accords de partenariat entre des opérateurs économiques algériens et leurs homologues américains dans plusieurs secteurs prioritaires, dont l’agriculture et l’industrie. Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait appelé, alors qu’il inaugurait la FIA lundi dernier, à l’intensification de la coopération et de l’échange d’expériences entre les hommes d’affaires algériens et américains, faisant état de démarches pour l’ouverture, « avant la fin de l’année en cours » d’une ligne aérienne Alger-New York pour faciliter les contacts entre les hommes d’affaires des deux pays. Lors de la cérémonie de signature des conventions, l’ambassadrice des Etats unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, a affirmé que « les relations bilatérales liant Alger et Washington sont très fortes et nous voulons les renforcer dans le domaine économique »,  assurant que son pays contribuera à la concrétisation de la vision du président Tebboune pour l’année 2022 comme étant une année économique par excellence, à travers la signature de plusieurs accords économiques bilatéraux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755