National

Benbouzid appelle à accélérer la livraison des nouveaux centres des urgences médicales

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a appelé à l’accélération de la livraison des nouveaux centres des urgences médicales pour toutes les spécialités dans les wilayas de Bordj Bou Arreridj, d’Oran et de Annaba pour en faire trois pôles, relevant que les services des urgences constituaient « une priorité » dans les programmes de réaménagement tracés, a indiqué mardi un communiqué du ministère. S’exprimant lors d’une réunion tenue lundi avec les directeurs de wilayas de la santé, dans le cadre des rencontres périodiques hebdomadaires d’évaluation de la situation pandémique, le ministre a mis l’accent sur la nécessité « d’accélérer les travaux de réaménagement de certaines nouvelles structures des urgences étant la façade du secteur », appelant les directeurs de santé des wilayas de Bordj Bou Arreridj, Oran et Annaba « à accélérer la livraison des nouveaux centres des urgences médicales pour toutes les spécialités pour que ces derniers constituent trois pôles ». La wilaya d’Alger sera dotée, avant la fin du premier semestre de 2022, de « deux nouveaux services au CHU Mustapha Pacha et à l’EHS Salim Zemirli », a fait savoir M. Benbouzid soulignant que 2022 sera « l’année des réalisations par excellence à travers le parachèvement de tous les projets en cours de réalisation ». « Il a été décidé d’accorder la priorité aux services des urgences dans les programmes de réhabilitation tracés au regard de leur importance », a assuré le ministre estimant que cela « constitue un défi à relever dans les meilleurs délais en vue de rattraper le retard accusé ces deux dernières années à cause de la pandémie de Covid-19 ». Le ministre a plaidé, dans son intervention, pour « l’amélioration des services de proximité prodigués au citoyen, et ce à travers l’augmentation du nombre de structures sanitaires de proximité et leur dotation en spécialités extrêmement importante pour le citoyen ». M.Benbouzid s’est enquis lors de cette rencontre, tenue par visioconférence, des dernières données liées à la situation pandémique dans les différentes wilayas qui démontrent « un état de stabilité » pour ce qui est du nombre de nouveaux cas et la maîtrise de la pression qui pèse sur les établissements de santé en termes de consultation. A cet effet, le ministre a salué « les efforts consentis par les acteurs du secteur, à leur tête, les directeurs de santé de wilaya qui se sont conformés aux instructions et orientations données dans le cadre de la stratégie proactive, tracée par le ministère de tutelle, notamment en ce qui concerne l’augmentation du nombre de lits, consacrés aux cas hospitaliers et de réanimation ». « L »oxygène médical et les médicaments à administrer aux malades covidés ont également été assurés », a-t-il ajouté. Par ailleurs, le ministre de la Santé a estimé qu’en dépit de la stabilité constatée et de la maîtrise de la situation pandémique, grâce à la bonne gestion de la quatrième vague du virus (Covid-19), la vigilance reste de mise, notamment en l’absence de données précises et définitives sur le virus ». A cet effet, il a souhaité que cette quatrième vague soit la dernière du virus pour le retour à l’activité normale au niveau des hôpitaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755