Événement

Prévue pour aujourd’hui: La grève des adjoints de l’éducation gelée

Prévue pour aujourd’hui et demain, la grève nationale annoncée par le Syndicat national des superviseurs et adjoints de l’éducation (SNSAE) a été annulée, indique un communiqué de ce syndicat.

Exprimant sa « surprise » de voir la grève du 28 février, suivie d’une journée de protestation le lendemain, déclarée « illégale » par la justice, saisie par le ministère de l’Education nationale, le syndicat reconnaît la décision de la justice « quelle que soit sa nature et donne la liberté au bureau national de statuer sur les suites à donner », selon le communiqué du SNSAE. Ainsi, « la grève nationale, suivie d’une journée de protestation le 1er mars prévue devant l’annexe du ministère de l’Education nationale, est déclarée gelée », annonce le Syndicat national des superviseurs et adjoints de l’éducation dans son communiqué. Se disant « respectueux des lois de la République », le syndicat souligne dans son communiqué qu’il reste « mobilisé pour la défense des droits de ses adhérents en vertu des lois relatives à l’exercice du droit syndical et la protection des intérêts des travailleurs». Dans une plate-forme de revendications arrêtées lors des réunions du 5 mars et du 2 novembre 2020, le SNSAE réclame l’application du décret présidentiel 14-266 du 28 septembre 2014, fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération applicable aux personnels spécifiques de l’éducation nationale, et la promulgation du statut particulier pour les adjoints d’éducation, superviseurs et superviseurs principaux. La reclassification des adjoints d’éducation, pour passer de l’échelon 7 et 8 à l’échelon 10, le droit à la promotion et une meilleure considération de cette catégorie des personnels du secteur de l’éducation nationale, sont les deux autres revendications du syndicat. « Au vu de la lourdeur des tâches qui leur sont confiées », le SNSAE réclame également «l’intégration et la reclassification des superviseurs de l’éducation à la catégorie 11, ainsi que la revalorisation des diplômes des conseillers de l’éducation ». Pour rappel, le Syndicat national des superviseurs et adjoints de l’éducation avait boycotté la rentrée scolaire en novembre dernier pour contester la non-satisfaction de ses revendications socioprofessionnelles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755