Culture

ORAN: 13e édition du Festival de la musique et de la chanson oranaise : «Wahran Wahran»

Le coup d’envoi de la 13ème édition du festival local de la musique et de la chanson oranaise, a été donné hier, par la ministre de la culture et des arts Mme Soraya Mouloudji. Cette manifestation culturelle se tient dans le cadre des Jeux Méditerranéens Oran-2022 et ce au niveau du théâtre régional « Abdelkader Alloula ». « Oran se félicite d’abriter cette 13ème édition du festival local de la musique et de la chanson oranaise, », soulignera Mme la ministre lors de son allocution de bienvenue. À cette occasion elle rappelle que cette manifestation culturelle « cette édition du festival qui coïncide avec les Jeux méditerranéens revêt une dimension internationale », tout en insistant sur la promotion de la chanson oranaise « Tabaa El Wahrani », un genre musical propre à la région de l’Oranie qui puise ses sources dans le Melhoun. A ce sujet, Soraya Mouloudji a mis l’accent sur la valorisation du patrimoine culturel national, ainsi que sur la prise en charge et la promotion de jeunes talents. Pour sa part, la commissaire du festival, Khalida Benbali a affirmé que cette manifestation culturelle et artistique, créée dans le cadre de la préservation de la chanson oranaise et du genre musical oranais, gagne en maturité et s’affirme d’année en année. Par la même occasion, elle a valorisé le rôle de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA) dans l’accompagnement des chanteurs en herbe notamment. Le la de cette soirée inaugurale a été donné par Maati El Hadj qui a été chaleureusement accueilli par le nombreux public présents. Cet héritier de la voix d’Ahmed Wahbi a entamé son programme avec la chanson « Ya Chahlet Laâyoune » et « Wahran wahran » comme pour plonger l’assistance dans une nostalgie d’antant avant de céder la scène à Houria Baba qui a interprété un long répertoire de Sabah Esaghira. La star de la chanson oranaise des années 70″, 80″ et 90″ Houari Benchenate a quant à lui enflammé le public avec sa fameuse chanson « wahran el bahia » en signe de louanges sa ville natale, « ki netfakar » et d’autres titres ont été en outre interprété par cet artiste indémodable. Souad Bouali, Ali Maasakri, Reffas Amar sont entre autres les stars de la chanson oranaise qui se sont succédés en scène du prestigieux théâtre régional d’Oran Abdelkader Alloula. D’autres chanteurs donneront du rythme et de la voix aux soirées musicales de cette manifestation artistique, dont Sid-Ahmed Gottaï, Hezil Benaïcha et autres étoiles qui ont pris le relais pour promouvoir la chanson oranaise à l’image aussi des troupes du genre « Bedoui » et « Meddahate » et autres locales. Les soirées seront riches en créativité avec de nouvelles voix à la faveur de cette manifestation cette année exceptionnelle, tant attendue par les amoureux de la chanson oranaise qui seront sans doute nombreux à la suivre, selon les organisateurs. Cette manifestation se poursuivra jusqu’au 28 de ce mois. Il y’a leur de mentionner que chaque soirée sera animée par six chanteurs, sous la direction du maestro Kouider Berkane.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755