ÉvénementNational

L’installation des comités sectoriels permettra l’élaboration de contrats de programme pour chaque filière

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a indiqué, jeudi à Alger, que l’installation de comités sectoriels permettra l’élaboration, de manière participative, de contrats de programme pour chaque filière industrielle dans l’objectif de promouvoir les activités des différents secteurs industriels. Dans son allocution d’ouverture de la conférence nationale sur la mise en place d’un système de gouvernance et de dialogue entre les pouvoirs publics et les opérateurs économiques, M. Zeghdar a précisé que l’objectif recherché derrière l’installation de comités sectoriels était d’ouvrir le champ aux différentes parties prenantes pour participer à la prise de décisions stratégiques, et exprimer leurs aspirations et besoins à travers des contrats de programme en fonction de chaque filière. Et d’ajouter « la stratégie de développement industriel ne se limitera pas seulement à l’entreprise ou aux groupes industriels, mais concernera l’ensemble des filières industrielles ». Cette méthode sera progressivement mise en œuvre, a-t-il annoncé. La conférence a vu l’installation de quatre (4) comités sectoriels, à savoir: l’industrie agroalimentaire, mécanique, électrique et électronique outre celui du textile et de maroquinerie. Expliquant le choix de ces secteurs, le ministre a fait savoir que ces filières avaient atteint un niveau organisationnel avancé compte tenu du rôle qu’elles jouent en termes de développement de l’industrie nationale. Il s’agit également de concrétiser l’objectif escompté par le Gouvernement: à savoir la valorisation de la production nationale, la promotion de l’investissement, la réduction de la facture d’importation et l’intégration des entreprises dans l’écosystème économique international  permettant ainsi l’augmentation du PIB industriel de 10 à 15% et la transformation de l’économie nationale. Les objectifs fixés à travers cette démarche concernent notamment le renforcement de l’application des principes du système de gouvernance qui « compte parmi les principales opérations nécessaires et indispensables pour le bon déroulement du travail des entreprises et la confirmation de la transparence de l’administration », a estimé le ministre. L’application de la gouvernance ne concerne pas uniquement les entreprises, mais aussi l’économie nationale d’une manière générale, de par son impact direct sur l’attraction des investissements, le soutien à l’économie et à la compétitivité à long terme. Le ministre a affirmé, en outre, que « les pouvoirs publics aspirent aujourd’hui plus que jamais à aller de l’avant en quête de partenariats à même de générer des postes d’emploi qualitatifs, de préserver l’environnement, de renforcer les ressources naturelles et de promouvoir les territoires en veillant au respect des règlements et des normes ». Par ailleurs, M. Zeghdar a estimé que l’efficacité de la gouvernance et du dialogue entre les pouvoirs publics et les opérateurs économiques exige l’instauration des fondements nécessaires d’une manière durable, par le biais des comités stratégiques des filières industrielles, d’où le recours du ministère de l’Industrie « à une méthode participative, concertée et de dialogue » fondée sur des objectifs étudiés et réalisables, à travers la formulation d’une vision globale de développement de toutes les filières industrielles, la mobilisation et la coordination entre tous les acteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755