Événement

Le président de la République décrète le 15 septembre journée nationale de l’Imam

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décrété, mercredi, la date du 15 septembre, qui coïncide avec l’anniversaire du décès de l’éminent Cheikh Sidi Mohamed Belkebir, Journée nationale de l’imam, mettant en avant le rôle scientifique, culturel et social de l’imam algérien qui donne sens à la citoyenneté.

« Nous avons décidé de décréter la date du 15 septembre, qui coïncide avec l’anniversaire de la mort de l’éminent Cheikh Sidi Mohamed Belkebir, Journée nationale de l’imam, en hommage au défunt et en reconnaissance de sa symbolique, du projet civilisationnel dont il était porteur et de ses contributions avérées dans l’édification du pays et la formation des générations », a précisé le Président Tebboune dans un message adressé aux participants aux travaux de la 19e édition du colloque national dédié à la mémoire de Cheikh Sidi Mohamed Belkebir et lu en son nom par le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi.

Cheikh Sidi Mohamed Belkebir était un « éminent érudit » et un « réconciliateur vertueux », a souligné le président de la République, précisant qu' »à travers cet hommage, dans son école d’enseignement et de formation des imams et des récitants du saint Coran, nous contemplons avec fierté les fruits de l’œuvre de l’éminent Cheikh dont le rayonnement scientifique et éducatif dépasse nos frontières nationales pour illuminer d’autres contrées, notamment en Afrique ».

« Digne héritier des prédécesseurs parmi nos oulémas, chouyoukh et éminents imams ayant marqué l’histoire scientifique et culturelle de l’Algérie, il n’est pas étonnant que Cheikh Sidi Mohamed Belkebir jouisse d’une acceptation sur cette terre bénie », a ajouté le Président Tebboune.

Et de mettre en avant l’importance d’évoquer la symbolique de l’imam Belekbir au sein de la société, étant une référence de par sa culture et son identité, qui a ancré chez ses enfants la considération et le respect de l’imam qui, a-t-il dit, demeure digne de la confiance de notre peuple noble qui apprécie également chez nos oulémas et nos imams leur engagement quant aux questions de la religion, de la patrie, de la nation et de l’Homme ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755