A la une

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger décide la mise en liberté provisoire de l’ancien député Noureddine Ait Hamouda

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a décidé, dimanche, la mise en liberté provisoire de l’ancien député, Noureddine Ait Hamouda  poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation dont atteinte aux symboles de l’Etat et de la Révolution nationale.

Le 27 juin dernier, le juge d’instruction près le Tribunal de Sidi M’hamed, avait ordonné le placement en détention provisoire de l’ancien député Noureddine Aït Hamouda pour atteinte aux symboles de l’Etat et de la Révolution nationale, atteinte à l’ancien président de la République, Houari Boumediene et diffamation, dans des déclarations faites, en juin passé, lors d’une interview accordée à une chaine de télévision privée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755