Économie

HASSI MESSAOUD : Petrofac réouvre son centre de formation aux jeunes d’Ouargla et Illizi

Le fournisseur mondial des services de l’énergie, Petrofac, présent en Algérie depuis 1997, a réouvert ce mercredi à Hassi Messaoud (Ouargla) son centre de formation dans les métiers de l’hydrocarbures, destiné aux jeunes des wilayas de Ouargla et Illizi. En effet, cet accord conclu entre le groupe énergétique et les services des wilayas de Ouargla et Illizi porte sur la formation de stagiaires au sein de la population locale. Le centre, construit par Petrofac en 2010 a permis également l’intégration, en premier temps, de 80 stagiaires algériens sélectionnés localement, lit-on dans un communiqué de Petrofac. Le centre de formation de Hassi Messaoud a été rénové et modernisé en 2019, avec l’autorisation et l’approbation du ministère algérien de la Formation et de l’Enseignement professionnels. L’établissement peut notamment s’enorgueillir de pouvoir accueillir jusqu’à 400 stagiaires par an. Les installations comprennent des salles de classe équipées, ainsi que de grands ateliers ouverts dotés d’équipements de pointe, indique le communiqué du groupe. Pour ce qui est du programme de la formation, le communiqué précise qu’il couvre cinq domaines de spécialités industrielles. Il s’agit entre autres de la mécanique, la tuyauterie, le soudage, l’électricité et instrumentation avec un intérêt particulier porté à la santé, l’hygiène et à la sécurité. Ainsi, la méthodologie de formation appliquée de Petrofac, la meilleure parmi ses pairs, permet aux apprenants d’acquérir les connaissances théoriques et les compétences pratiques essentielles dont ils ont besoin pour travailler dans la discipline professionnelle de leur choix après l’obtention de leur diplôme. Enfin, la même source affirme que les diplômés du centre de formation ont participé aux derniers projets clés de Petrofac sur le champ gazier de Tinrhert et le développement du champ gazier d’Ain Tsila, dans la Wilaya d’Illizi où les activités sont maintenant en phase avancée. Une fois les projets achevés, les champs gaziers produiront du gaz, du GPL et du condensat à destination du marché algérien local et de l’exportation, ce qui favorisera la croissance économique du pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755