National

HAMMAM MASKHOUTINE: La deuxième source chaude naturelle au monde

Hammam Meskhoutine (en arabe : حمام المسخوطين, bain des damnés), aussi connu sous le nom de Hammam Meskoutine (en arabe : حمام المسك والطين, bain de musc et d’argile), est une station thermale située à Hammam Debagh, au nord-est de l’Algérie. C’est une des nombreuses stations thermales de cette région. Sous l’occupation romaine, la ville s’appelait Aquae Thiblitanae. Pendant la colonisation française, un colon lorrain du nom de Jean Sadeler, maire de Clauzel (auj. Houari Boumédiène), localité prés de Guelma, a découvert en 1883 le lac souterrain dit de Hammam Meskhoutine. Le nom du site vient de la légende de Hammam Meskhoutine.. Il existe de nombreuses légendes et histoires sur l’origine du nom de ces sources souterraines en feu. L’histoire la plus populaire parmi les habitants de la région dit qu’un roi appelé Sidi “Arzaq” a violé les coutumes et les traditions en épousant sa sœur Yamina, qui était très belle, Alors Dieu les a transformés en pierres. Il y a une autre narration qui dit que les héros de ce mythe sont « Cheikh Qassim », l’un des chevaliers de la tribu Bani Khalifa, et sa sœur, Fatna. Quant au troisième version, elle date de l’époque coloniale qui dit que les visiteurs de la salle de bain utilisaient alors du musc et de l’argile pour soigner certaines maladies de la peau. Ce mot a été dérivé en raison de la difficulté de prononcer le dialect algérien et au fil du temps, il s’est transformé en Maskhoutine.

Les visiteurs de Hammam Maskhoutine et l’habitude de bouillir des œufs

Dès que vous entendez le gargouillement de l’eau qui coule du haut des cascades torrentielles, la fatigue s’estompe et le stress tombe comme les feuilles d’automne tombent des arbres. Qu’est-ce qui vous émerveille devant la grandeur du Créateur, cette roche calcaire géante sous laquelle dort un volcan endormi, qui peut vous faire oublier la pénibilité du voyage et la peine d’une semaine entière de travail rien qu’en contemplant sa cavité et son des détails. Après avoir terminé le bain, les visiteurs exécutent une coutume célèbre à Hammam Maskhoutine, qui consiste à faire bouillir des œufs dans les fosses d’où sort de l’eau chaude en peu de temps, et c’est une tradition qui existe depuis longtemps. Le média algérien appelé Jow+ a produit une vidéo bien instructive sur Hammam Maskhoutine et tous ses mystères bien cachés et pourquoi ce site attire toutes les couches de la société algérienne dans ce lieu des plus modestes et des plus aisés. Il est intéressant de noter que profiter et se détendre dans ce beau site minéral naturel, son budget est symbolique par rapport aux nombreux bienfaits que contient son eau et la nature des services dont bénéficie ce centre hospitalier, donc le prix d’une « douche » varie de 200 à 300 dinars (environs 2 euro), donc on retrouve toutes les couches de la société algérienne dans ce lieu des plus modestes et des plus aisés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755