National

El Kerma: Lancement prochain des travaux de 1566 logements sociaux

L’entreprise chargée de la construction de 1.566 LPL, dans la commune d’El Kerma, a été installée au titre du programme de l’OPGI d’Oran, il y a quelques jours, a-t-on appris, hier, de sources proches de la wilaya. Cet important programme devrait permettre à la commune de parer au déficit en matière de logements, dans cette commune où la demande dépasse de loin l’offre. Cette équation est à l’origine de la grogne des mal-logés, constatée il y a quelques jours, lors de l’affichage des listes des 156 logements sociaux. En effet, des dizaines de familles exclues de l’opération de relogement d’El Kerma ont protesté devant le siège de la commune, pour dénoncer leur mise à l’écart. Cette action de protestation intervient après l’affichage des listes des bénéficiaires des 156 logements sociaux. Les protestataires ont appelé le wali d’Oran à intervenir et diligenter une commission pour un constat de visu. Selon les protestataires certaines familles ont déposé des demandes depuis plusieurs années avec l’espoir de figurer parmi les bénéficiaires, mais finalement elles se sont vu exclues. « Nous exigeons la révision des listes des bénéficiaires » avaient indiqué les protestataires. Pour la commune d’El Kerma, l’affichage des listes et devenu un véritable calvaire, à cause de l’inadéquation entre l’offre et la demande. Des sources proches de l’APC affirment que plus de 4.500 demandes ont été déposées pour un quota «insignifiant» de 156 logements.

Le retard dans l’attribution des programmes achevés des logements sociaux dans plusieurs communes de la wilaya, est à l’origine de plusieurs actions de protestation des mal-logés à travers la wilaya d’Oran, notamment les habitants des bidonvilles à l’image d’Es-Senia et Ain El-Turck.. L’affichage des listes des bénéficiaires des logements sociaux constitue un véritable casse-tête pour les gestionnaires des collectivités locales dans la wilaya d’Oran, car souvent confrontés au problème de l’offre et la demande. A ce titre et selon des sources proches de la wilaya, plus de 3.000 logement répartis entre 6 communes, n’ont toujours pas été distribués. Il s’agit de programmes qui ont été achevés, pour certaines communes, il ya plus de 6 ou 7 ans. Selon nos sources, le retards dans l’affichage des listes ne fait qu’accentuer la pression sur les services chargés de l’attribution de ces logements, car au fil des ans le nombre de demandeurs ne fait qu’augmenter. A ce titre nos interlocuteurs signalent que le nombre de demandes déposées dans certaines communes dépasse de très loin le nombre d’unités proposées à la distribution. A Aïn El Bia, la commune a bénéficié de 300 logements pour plus de 7.000 demandeurs, Mers El Hadjadj de 300 logements pour près de 2.000 demandes, Es Senia plus de 12.000 demandes pour 700 logements sociaux, Gdyel 500 unités pour près de 8.000 demandes, tout comme d’autres communes à l’instar de Misserghine, Béthioua où les programmes réalisés sont loin de répondre à la forte demande. Il y a plus de 2 mois, sur instruction du nouveau wali d’Oran, les 9 commissions de daïra chargées de l’étude des dossiers des demandeurs de logements ont été réactivées. Ces commissions qui avaient suspendu leurs activités à cause de la pandémie du Covid 19, ont entamé l’étude des dossiers. Selon nos sources, l’étude des dossiers en suspens devrait permettre aux autorités locales de procéder à la distribution de plus de 10.000 logements sociaux au courant des 6 mois à venir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755