A la une

Décès à Paris de l’historien et anthropologue algérien Omar Carlier

L’historien et anthropologue universitaire algérien, Omar Carlier, est décédé vendredi à Paris à l’âge de 78 ans, a-t-on appris samedi auprès de ses proches. Spécialiste du Mouvement nationaliste algérien et de Messali El-Hadj, le défunt était chercheur au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle d’Oran (Crasc) et enseignant à Paris.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’histoire contemporaine algérienne, dont « Le corps du leader: construction et représentation dans les pays du Sud », et son importante thèse intitulée « Socialisation politique et acculturation par la modernité, de l’étoile Nord-africaine au front de libération nationale de 1926 à 1954 ».

Il avait quitté l’Algérie en 1993 pour Paris où il a occupé des postes d’enseignant universitaire à Clermont Ferrand puis à la Sorbonne avant d’être recruté comme maître des conférences à Paris 7 jusqu’à sa retraite en 2013. Etabli en Algérie en 1968 dans le cadre de la coopération, il s’était installé à Oran comme enseignant de droit et de sciences politiques.

Né en 1943 d’une famille catholique conservatrice au Val d’Oise dans la région parisienne, le défunt qui se prénommait Jean-Louis, s’est converti à l’islam en prenant le nom d’Omar.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755