Économie

Céréales : le blé en hausse dans un marché tendu

Les prix du blé étaient en hausse mercredi à la mi-journée sur le marché européen, dans un contexte mondial toujours tendu en dépit des bons chiffres d’exportation européens.

Sur Euronext, la tonne de blé tendre était en hausse de 2,75 euros sur l’échéance de décembre, à 247 euros et de 2,25 euros sur l’échéance de mars, à 242,75 euros, pour quelque 13.000 lots échangés.

La tonne de maïs était en hausse de 1,75 euro sur l’échéance de novembre, à 217,50 euros, et de 1,75 euro sur l’échéance de janvier, à 218,25 euros, pour quelque 215 lots échangés.

Sur la scène internationale, la Turquie a acheté 260.000 tonnes d’orge fourragère et le Japon un peu plus de 113.000 tonnes de blé meunier nord-américain.

Les Philippines ont lancé un appel d’offres pour l’achat de 224.000 tonnes de blé fourrager, et le Pakistan pour 640.000 tonnes de blé, alors que la Russie a remonté son estimation de récolte du blé de 200.000 tonnes, à 75,6 millions de tonnes, du fait des bons rendements en Sibérie.

Bruxelles a publié de nouveaux chiffres des échanges au niveau européen au 19 septembre, 6,5 millions de tonnes de blé avaient été exportées (contre 4,58 millions à date l’an dernier).

Les principaux pays exportateurs de blé sont la Roumanie, la Bulgarie et l’Allemagne, avec pour principales destinations la Corée du Sud, l’Egypte et l’Afrique du Sud.

Pour l’orge, les exportations européennes sont de 2,37 millions de tonnes (contre 2 millions à date l’an dernier). Les importations européennes de maïs diminuent, à 3,14 millions de tonnes contre 3,83 millions l’an dernier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755