National

Variant Omicron : aucun cas détecté en Algérie, affirme le ministre de la santé

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a affirmé vendredi, à Alger, qu’aucun cas de décès ni de contamination par le nouveau variant « Omicron » n’a été enregistré en Algérie, appelant les citoyens à se faire vacciner pour renforcer la prévention et la protection collective.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa participation à une rencontre organisée par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et  de la Condition de la femme à l’occasion de la Journée internationale des volontaires, le ministre a affirmé que « les analyses effectuées par l’institut Pasteur en coordination avec les experts ont démontré qu’aucun décès ou infection par le nouveau variant n’a été enregistré », estimant qu’il n’y a pas lieu de craindre ce nouveau variant, car moins dangereux que le Delta, selon les experts.

Regrettant le faible engouement des citoyens pour l’opération de vaccination, le ministre de la Santé a qualifié de « très faible » le taux de 27% de personnes vaccinées par rapport aux doses de vaccin disponibles.

Nouvelle campagne de vaccination dans l’Education nationale

  1. Benbouzid a annoncé, à cet égard, le lancement, la semaine prochaine, d’une campagne de vaccination de grande envergure, et ce, en coordination avec le ministère de l’Education nationale et d’autres secteurs concernés au profit des employés et des enseignants des établissements éducatifs du cycle primaire », soulignant que la vaccination est « le meilleur moyen de protéger la santé des citoyens contre cette pandémie ».

Par ailleurs, M. Benbouzid a indiqué que « quelques cas d’infections au Coronavirus ont été enregistrés dans les établissements éducatifs », appelant à l’intensification des efforts et au respect du protocole sanitaire pour faire face à la pandémie.

Vaccination des enfants : l’Algérie attend la décision de l’OMS

Concernant la possibilité de recourir à la vaccination des enfants, le ministre a précisé que le principal objectif est de vacciner le plus grand nombre possible de citoyens adultes, relevant que « le comité scientifique avait étudié cette question hier (jeudi NDLR) avec des experts, et aucune décision n’a été prise, en attendant la décision de l’Organisation mondiale de la santé ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755