Événement

ABDEL-HAMID HAMDANI : « Près de 60 % de la semence de pomme de terre produit localement »

Près de 60% de la semence de pomme de terre plantée à l’échelle nationale est produit localement a indiqué, mardi à Ain Defla, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdel-Hamid Hamdani, affirmant que cet état de fait contribue à l’allégement de la facture d’importation de ce produit. « A la lumière des visites que j’ai effectuées dans nombre de régions du pays, j’ai pris connaissance, non sans satisfaction, que près de 60 % de la semence de pomme de terre est, pour la première fois, produit localement, un état de fait qui contribue à l’allègement de la facture d’importation de ce produit », a indiqué le ministre, qui a visité une exposition de produits agricoles à El Abadia, dans le cadre de sa visite dans la wilaya.

Pour le ministre, « ce résultat est d’autant plus encourageant, car il n’y a pas si longtemps, évoquer la production locale de semence relevait presque de l’utopie ». Il a, à l’occasion, rendu hommage aux établissements qui se sont pleinement impliqués dans cette activité (production de semence). Relevant que son secteur accorde la priorité à la production nationale en matière de semences, il a noté que l’importation ne doit concerner que certaines variétés non-disponibles sur le marché national. « Si une variété donnée est disponible sur le marché national, le problème ne se pose évidemment pas, mais si celle-ci doit être importée nous le feront dans un premier temps tout en nous employant à la produire localement », a-t-il souligné. Faisant état de la mise en place d’une direction au sein de son département, dédiée aux semences susceptibles d’être importées, il a invité les agriculteurs intéressés à s’en rapprocher pour en savoir plus. M. Hamdani qui a rappelé la volonté des hautes autorités du pays à aider les agriculteurs dans l’amélioration de la production et la création de la richesse, il a invité ces derniers à adhérer pleinement à la démarche visant à relever les défis auxquels fait face le secteur. « La valorisation, la transformation, le stockage et l’exportation de nos produits, constituent autant de défis à relever de la part de tous les acteurs activant dans le secteur », a-t-il insisté. Le ministre a affirmé que la démarche du ministère de l’Agriculture et du développement rural, « découle d’une vision purement économique », appelant à l’exploitation de toutes les énergies, de manière optimale. Après avoir suivi un exposé sur la situation de son secteur à Ain Defla, le ministre a exhorté les responsables locaux à redoubler d’efforts afin que l’autosuffisance alimentaire ne soit pas un vain mot. Soulignant que la moyenne de production de pomme de terre est de seulement 21 qx /ha au niveau de Ain Defla, le ministre a jugé « absolument nécessaire de revoir ce chiffre à la hausse ». Sur un autre volet, il a relevé que la 41eme place en matière de production laitière « n’est absolument pas conforme aux potentialités dont disposes la wilaya ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/eddiwan/public_html/fr/wp-includes/functions.php on line 4755